Les fortes chaleurs passées ont inquiété bien des amateurs de vins. Les caves ne sont pas toutes climatisées ni enterrées profondément. Il ne faut par pour autant négliger la période de pluies que certaines régions connaissent. En effet, surtout après une forte sécheresse, l'eau ruissèle risquant de mouiller les bouteilles proches des murs et faisant monter le taux d'humidité de la cave. Évidemment cela n'est pas préjudiciable à la conservation des bouteilles, sauf inondation. Il faut donc être particulièrement vigilant lors des orages (ô désespoir). Pour l'augmentation de l'humidité comme pour de nombreux soucis de conservation, la solution est de ventiler. L'air extérieur n'est pas trop chaud, n'hésitez pas à ouvrir des issues fermées en temps normal. Attention néanmoins à ne pas compromettre la sécurité de vos bouteilles en laissant une issue ouverte toute la nuit.